Le Parlement européen a adopté définitivement le...

Le Parlement européen a adopté définitivement le projet de directive sur les biocarburants. La directive adoptée prévoit ainsi que les biocarburants (aussi appelés agrocarburants) de première génération ne pourront pas dépasser un taux d’incorporation supérieur à 7 % du total des carburants automobiles à l’horizon 2020. Un plafond contraignant qui freinera l’essor aussi bien de l’éthanol - produit à partir des céréales (blé, maïs) ou des plantes sucrières (betterave, canne) - que du biodiesel issu d’oléagineux (colza, soja). La directive prévoit également pour la première fois la prise en compte de ce qu’on appelle le changement d’affectation des sols indirect (Casi, facteur Iluc en anglais). Enfin, le texte prévoit un objectif non contraignant de 0,5 % pour les biocarburants de seconde génération, à base de déchets végétaux. (Echos)

Juliette Rodrigues