Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, a souligné...

Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, a souligné qu'il importait de ne pas "être obsédé par l'envie d'être à tout prix numéro un mondial des ventes". Le dirigeant, qui s'exprimait en marge du salon de Tokyo, a refusé de commenter directement les déboires de Volkswagen, mais a insisté sur le devoir de qualité devant la quantité. "Toyota n'est pas indifférent au volume, nous avons un objectif clair de faire croître le volume mais plutôt que d'être le plus important constructeur, je veux que notre compagnie soit considérée dans le monde comme la meilleure", a expliqué M. Toyoda, rappelant la série de rappels connue par son propre groupe en 2009-2010 pour des soucis d'accélération inopinée, responsables de plusieurs accidents mortels. "Toyota a eu des problèmes de qualité par le passé, et à cause de ces problèmes, nous avons été capables de nous réorganiser. A cet égard, nous sommes déterminés à ne pas répéter les mêmes erreurs". (AFP)

Juliette Rodrigues