Le Ministère allemand des Transports a réaffirmé n'avoir aucune preuve que d'autres constructeurs aient également manipulé les tests antipollution

Suite à l'affaire Volkswagen, le Ministère allemand des Transports a réaffirmé « n'avoir pour l'instant aucune preuve que d'autres constructeurs aient également manipulé les tests antipollution ». (Automotive News Europe)

Cindy Lavrut