Le Michigan veut rester un Etat attractif pour le secteur automobile

Le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, veut que l’Etat historique de l’industrie automobile aux Etats-Unis demeure leader dans ce secteur. Il a souligné début mars, devant un parterre de fournisseurs, que le Michigan restait le centre de l’industrie automobile, avec plus de 60 des grands équipementiers du pays et 375 centres de recherche et développement implantés dans l’Etat.

En septembre 2013, M. Snyder a annoncé la création d’un Bureau de l’Industrie Automobile. Il a nommé Nigel J. Francis, un expert de longue date du secteur automobile, conseiller de l’Etat pour ce secteur avec la mission de veiller à ce que le Michigan continue de développer son industrie automobile.
L’Etat du Michigan a élaboré un plan stratégique pour rester l’Etat américain le plus attractif en termes de fabrication, de recherche et de développement. Ce plan à trente ans a été présenté en janvier au Congrès de l’Etat et M. Francis en a exposé les grandes lignes lors du congrès annuel de la société des ingénieurs de l’automobile (SAE) qui s’est tenu début avril à Detroit. Le plan met l'accent sur la formation d'une main-d'oeuvre qualifiée suffisamment nombreuse afin d'attirer de nouveaux investisseurs et de retenir les entreprises déjà présentes dans le Michigan. M. Nigel a souligné la nécessité d’amener les jeunes vers des disciplines qui leur ouvriront les portes de l’industrie la plus résistante du Michigan. Il a ajouté que l'Etat travaillait avec les universités pour améliorer leurs cursus formation.

Au cours des derniers mois, les dirigeants du Michigan se sont rendus à l’étranger en vue d’attirer de nouvelles entreprises automobiles dans l’Etat pour accompagner la hausse de la demande de véhicules aux Etats-Unis. M. Snyder a effectué récemment un déplacement en Europe, au cours duquel il a rencontré des entreprises du secteur automobile en Italie et en Allemagne. Il a souligné que les sociétés mettraient en avant un problème de main-d’?uvre qualifiée insuffisante. « Nous avons des gens qui cherchent du travail, mais ils n’ont pas les compétences requises, et il nous faut résoudre ce problème », a déclaré M. Snyder. Il a expliqué que pour y remédier, l’Etat met l’accent sur « trois C » : Coopérer davantage avec le secteur privé, Créer des talents via des partenariats avec les organismes de formation et Connecter ces deux mondes.

Le secteur automobile dans le Michigan a considérablement rebondi depuis les années noires de la fin des années 2000. L’emploi a augmenté de 31 % entre 2009 et 2013. L’Etat a produit plus de 2 millions de voitures l’an dernier, plus du double du volume de 2009 et le niveau le plus élevé depuis 2005.

Frédérique Payneau