Le Maroc encourage l’essor de l’industrie automobile

Le Maroc encourage l’essor de l’industrie automobile sur son sol. 600 millions de dirhams (54 millions d'euros) de contrats d’investissement ont été signés le 15 mai entre plusieurs équipementiers automobiles et le ministère marocain de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles Technologies, à Rabat, ce qui devrait déboucher sur la création de 5 700 emplois.

Echaudés par la chute du marché européen, huit équipementiers ont saisi l’opportunité de prospérer au Maroc, parmi lesquels le groupe japonais Fujikura, spécialisé dans le câblage, qui doit investir à hauteur de 158 millions de dirhams (14,2 millions d’euros), générant ainsi quelque 3000 emplois. Dans le même secteur, 2 000 autres postes seront créés par les sociétés américaines Lear et Delphi. Le secteur climatisation a quant à lui été attribué à Denso Thermal Morocco, avec une enveloppe financière de 81,4 millions de dirhams et 22 emplois à la clé. L’entreprise Schlemmer, productrice de gaines de protection, implantée au Maroc depuis 2000, compte pour sa part créer 14 emplois supplémentaires, contre 60 pour sa concurrente et nouvelle venue espagnole, Relats.

Certaines entreprises profitent par ailleurs des avantages proposés par le gouvernement marocain pour faire leurs premiers pas sur le territoire. C’est le cas de la société de textile automobile espagnole Jobelsa qui, en investissant 68,9 millions de dirhams, prévoit de créer, à terme, 481 emplois. Dans l’éclairage, Valeo rafle la mise avec un investissement global de 31 millions de dirhams, qui permettra de créer à terme 107 emplois. (JOURNALAUTO.COM 16/5/13)

Alexandra Frutos