Le Jeep Wrangler ne disposera finalement pas d'une carrosserie entièrement en aluminium

A l’occasion d’une conférence de presse, Sergio Marchionne, président de Fiat Chrysler Automobiles, a annoncé que le Jeep Wrangler ne disposerait finalement pas d’une carrosserie entièrement en aluminium. Néanmoins, afin d’alléger le modèle, certains composants seront en aluminium (notamment les portes, le capot et le coffre). Au vu du surcoût imposé par l'utilisation d'aluminium, Jeep a réalisé des essais afin de réduire au maximum la consommation du futur Wrangler sans utiliser une carrosserie entièrement en aluminium. Au cours de conférence, M. Marchionne a également indiqué que la production de la prochaine génération du Jeep Grand Cherokee (initialement prévue en 2017) pourrait être retardée afin de le développer conjointement avec le Grand Wagoneer (attendu en 2018). Les deux véhicules pourraient ainsi partager la même plateforme.Interrogé par les journalistes, M. Marchionne a par ailleurs précisé que FAC coopérera avec la NHTSA (Agence américaine en charge de la sécurité routière) au sujet de ses 20 campagnes de rappel. Il a ajouté que la prochaine génération du Chrysler Town & Country pourrait soit perdre ses sièges arrière rabattables ou bien être équipé d'un moteur électrique indépendant pour alimenter les roues arrière, afin de réduire la consommation du modèle.Enfin, M. Marchionne a souligné que les efforts d'électrification de FCA allaient s'intensifier, ne se limitant pas à la future version hybride rechargeable du Chrysler Town & Country. (AUTOMOTIVE NEWS 19/5/15)

Cindy Lavrut