Le Japon craint un impact très négatif de la crise de Takata sur l'industrie japonaise

Le ministre japonais des Transports a indiqué que la crise que traverse actuellement le fournisseur de sacs gonflables Takata pourrait ébranler la confiance des consommateurs dans l'industrie japonaise.

Le gouvernement japonais compter demander à Honda et Mazda de rappeler quelque 200 000 véhicules supplémentaires au Japon si les rappels aux Etats-Unis sont étendus à l'ensemble du pays.

Le Japon a créé une équipe de travail spécifique chargée de gérer cette crise, et notamment de superviser le rappel des 2,6 millions de véhicules au Japon dotés des airbags défectueux de Takata. (AUTOMOTIVE NEWS 27/11/14)

Juliette Rodrigues