Le Japon a décidé, comme l'a déjà fait l'Union européenne...

Le Japon a décidé, comme l'a déjà fait l'Union européenne, de porter devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) le cas de la taxe sur le recyclage imposée par la Russie aux voitures importées ; l'OMC a indiqué que Tokyo avait demandé des consultations avec la Russie sur cette taxe, jugée contraire aux règles du commerce international et pénalisante pour les voitures importées en Russie. De plus, le Japon déplore le fait que la Russie ait établi des exemptions à cette taxe pour les véhicules importés du Bélarus et du Kazakhstan, sous certaines conditions. (AFP)

Juliette Rodrigues