Le Département américain de la Justice pourrait arriver à un accord avec General Motors dès cet été

Le Département américain de la Justice pourrait arriver à un accord avec General Motors dès cet été, dans le cadre de l’affaire des rappels tardifs liés aux commutateurs d'allumage défectueux, qui ont causé la mort de 107 personnes (voir article ci-dessus).Le constructeur américain pourrait avoir à payer une amende supérieure à celle de 1,2 milliard de dollars infligée à Toyota en mars 2014 pour les problèmes d’accélération soudaine de ses véhicules. En mai dernier, la NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) avait déjà infligé une amende de 35 millions de dollars à General Motors, pour avoir tardé à l’informer du défaut d’allumage à l’origine d’accidents mortels et à rappeler des millions de véhicules concernés par ce problème.Par ailleurs, l'enquête du Département de la Justice pourrait également mettre en cause certains employés spécifiques de General Motors, afin de déterminer s'ils avaient dissimulé des preuves concernant le commutateurs d'allumage défectueux. (DETROIT NEWS 22/5/15, HANDELSBLATT 23/5/15, WALL STREET JOURNAL 26/5/15)

Cindy Lavrut