Le Conseil des Prud’hommes de Beauvais (Oise), saisi...

Le Conseil des Prud’hommes de Beauvais (Oise), saisi par 214 anciens salariés du site Bosch de Beauvais réclamant réparation pour avoir été exposés à l’amiante, a renvoyé leurs dossiers devant un juge départiteur. La date de l’examen des dossiers n’a pas été communiquée. Les 214 plaignants avaient demandé le 4 novembre devant les prud’hommes une indemnisation à hauteur de 20 000 euros chacun au titre du "préjudice d’anxiété" lié à l’amiante. L’usine Bosch de Beauvais, qui fabriquait des systèmes de freinage, a fermé en 2010. (AFP)

Juliette Rodrigues