Le Conseil de l'UE veut plus de pouvoir de décision sur les seuils d'émissions de gaz polluants

Le Conseil de l'Union européenne a indiqué le 19 novembre qu'il souhaitait être plus impliqué, ainsi que des eurodéputés, dans les futures décisions sur les tests d'homologation des véhicules en conditions réelles de conduite, en particulier sur les émissions de gaz polluants. « Le Conseil propose de garantir l'implication totale des deux co-législateurs (le Conseil et le Parlement européen) pour remplacer la procédure existante, qui ne leur offre qu'un droit de véto sur une proposition votée par un comité technique de la Commission », explique dans un communiqué l'organe qui regroupe les ministres des 28 Etats membres. (AFP)

Alexandra Frutos