Le Comité pour la fiscalité écologique en faveur d'un rééquilibrage de la taxation entre les carburants

Lors de sa réunion du 18 avril, le Comité pour la fiscalité écologique (CFE) s’est prononcé en faveur d'un rééquilibrage de la taxation entre les carburants, estimant que « le différentiel de fiscalité entre l’essence et le diesel n’a pas de justification environnementale ». Il a demandé « que soient examinés différents scénarios de réduction de l’écart », scénarios qui devront être accompagnés d’études d’impact sur la compétitivité des entreprises et le pouvoir d’achat des ménages. Le CFE s'est également déclaré favorable à la taxe sur les fluides frigorigènes. (Auroactu.com)

Alexandra Frutos