Le Chinois Wanxiang a présenté une offre pour Fisker

Une division de Wanxiang Group, le premier équipementier automobile chinois, a présenté une offre de rachat pour le constructeur américain de voitures hybrides Fisker Automotive qui s'est placé sous la protection de la loi sur les faillites (cf. revues de presse des 25 et 28/11/13).

Les créanciers de Fisker ont demandé au tribunal des faillites de Wilmington (Delaware) de ne pas valider la vente prévue du constructeur à une société contrôlée par le milliardaire de Hong Kong Richard Li et d'organiser une vente aux enchères à laquelle Wanxiang prendrait part. (AUTOMOTIVE NEWS 31/12/13)

Frédérique Payneau