Le Canada cherche à se défaire de sa participation dans le capital de General Motors

Le gouvernement du Canada souhaite se défaire de la participation qu’il détient dans le capital de General Motors et il cherche des banques qui puissent mener cette opération à bien, ont indiqué des sources proches du dossier, précisant qu'aucun calendrier n'avait été fixé.

« Le gouvernement du Canada reste déterminé à se retirer du capital de General Motors aussi rapidement que possible », mais il souhaite le faire de façon à ce que cela soit le plus rentable possible pour les contribuables canadiens, a indiqué le ministère des Finances.

Le gouvernement fédéral et celui de l'Ontario détiennent ensemble environ 10 % du capital de General Motors. (GLOBE AND MAIL, DETROIT NEWS 1/8/13)

Frédérique Payneau