Le CNPA propose au gouvernement de débloquer l'épargne salariale

Le CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) a proposé au gouvernement de débloquer l'épargne salariale afin de relancer les achats de voitures peu polluantes et d’enrayer la chute des ventes. « L'idée serait de donner une bouffée d'oxygène au marché qui en a bien besoin actuellement », a déclaré aux ECHOS (25/3/13) Patrick Bailly, président du CNPA.

A l'heure actuelle, l'épargne salariale, qui représentait une manne de 4,8 milliards d'euros à la fin de 2011, est bloquée pendant cinq ans pour pouvoir bénéficier de l'exonération des cotisations sociales et d'exonération d'impôt sur le revenu. Le déblocage de cette épargne est déjà prévu dans certains cas, notamment pour l'achat d'un appartement, un mariage ou la naissance d'un enfant.

Une source ministérielle aurait indiqué au journal que le gouvernement examinait cette proposition, qui pourrait éventuellement être associée à la prime de conversion des vieux véhicules diesel, encore étudiée par l'exécutif. (AFP 24/3/13)

Alexandra Frutos