Le CNPA aux commandes de la sélection des start-ups « mobilité » de l’incubateur de Xavier Niel

Le CNPA pilotera le thème mobilité du programme Station F, le plus grand campus de start-ups au monde, créé par Xavier Niel, qui ouvrira ses portes à Paris en septembre. La présélection des start-ups se déroule jusqu’au 13 juillet pour la validation de dix d’entre-elles par un jury les 18 et 19 juillet.

La Station F (https://stationf.co/fr/campus/) se présente comme Le grand projet d’incubateur en France avec l’ambition d’être le plus important jamais imaginé dans le monde. C'est Xavier Niel, le fondateur de Free, qui en est l'auteur. Il se situera dans un bâtiment majestueux de 34 000 mètres carrés au 55, boulevard Vincent Auriol, dans l’Est de Paris. Y seront rassemblés des milliers d’entrepreneurs, programmes de start-ups, investisseurs et experts. On y trouvera tout un écosystème favorable au développement des start-ups avec 3 000 stations de travail, des espaces événementiels, un « makerspace » (impressions 3D, lasers, générateurs de Vortex, etc.), un café (ouvert au public), un restaurant, un bar, des douches, des appartements partagés (100), un fitness center, une salle de jeu vidéo et fussball, etc.
C’est dans le cadre de ce projet grandiose que s’inscrit la participation du CNPA, qui sera responsable de la « verticale mobilité » (dans le jargon maison), et qu’il a baptisé Moove Lab?. Au total, 17 programmes sectoriels sont prévus par Station F.

Il s’agit pour le CNPA d’une belle opération en matière d’image, en même temps qu’une opportunité de donner de la visibilité aux métiers de ses adhérents et de les accompagner dans la transformation numérique de leurs métiers. « Ce programme est au bénéfice de l’ensemble de la filière et de tous nos métiers », souligne Florent Portmann, responsable du Pôle « Nouvelles Mobilités » au CNPA et à ce titre responsable du dossier.

Le programme mobilité démarrera à l’ouverture de la Station F et se prépare dès maintenant. Le CNPA a ainsi donné le 22 juin le coup d’envoi de la sélection des start-ups qui y seront intégrées. Elles ont jusqu’au 13 juillet pour déposer leur dossier, et les plus intéressantes seront invitées à faire une présentation devant un jury les 18 et 19 juillet. Le CNPA dispose dans le cadre de son partenariat avec Station F de 40 postes de travail et prévoit de sélectionner une dizaine de projets. « Nous cherchons des projets en phase de pré-lancement qui ont dépassé le stade de l’idée qui ont un marché, un produit et service en version Beta. Il s’agit de les accompagner pour un programme d’accélération de 6 mois », explique Florent Portmann. Pour faire fonctionner ce programme, le CNPA s’est associé à Via ID, spécialiste de l’accompagnement de start-ups dans les nouvelles mobilités avec comme carte de visite notamment Drivy, Heetch, Smoove, Xee, Reezocar.

Les projets recherchés sont de deux ordres, soit des services qui proposent des nouvelles formes de mobilités, soit des services BtoB qui s’adressent aux entreprises actrices du secteur de la mobilité représentées au sein du CNPA. « Le Moove Lab? est un programme résolument ouvert à chaque entreprise adhérente ou partenaire du CNPA qui souhaiterait s’y investir et accompagner ce projet », précise son communiqué.

Pour financer ce partenariat conclu pour un an (et qui pourra être prolongé), le CNPA compte sur des sponsors et des partenaires et démarre cette première session avec Carglass, parrain de la première promotion. (AUTOACTU.COM 23/6/17)

Alexandra Frutos