Laurent Burelle évoque l’accroissement des responsabilités des équipementiers

Dans un entretien accordé aux ECHOS (12/1/15), le président de Plastic Omnium Laurent Burelle explique que son ambition est de continuer à croître tout en restant un leader familial indépendant. Interrogé sur une éventuelle responsabilité des équipementiers dans la multiplication des rappels massifs de véhicules, il souligne que « le corollaire de l'importance grandissante des équipementiers est l'accroissement de leurs responsabilités ». « Avant, les équipementiers fournissaient des pièces et étaient par nature moins responsables. Aujourd'hui, nous intervenons en amont. Nous développons des modules et des ensembles complexes avec une part technologique importante. Nous intégrons davantage de valeur et nous dégageons donc plus de profit. Il est normal que nous soyons plus responsables. Notre qualité doit être parfaite, mais cela ne suffit pas. Nos process doivent être examinés tous les jours et à tous les niveaux de l'entreprise. Nos process de contrôle doivent être validés. Nous devons accepter qu'un regard extérieur vienne dans nos entreprises pour vérifier que nous ne cachons rien. Nous devons être irréprochables, estime-t-il.

Alexandra Frutos