La voiture de 2035 serait autonome

L’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), soit en français « l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens », vient de publier une enquête sur la voiture du futur. D’après l’association professionnelle, les futures générations de véhicules se rapprocheraient du prototype autonome de Google, ce qui veut dire concrètement que la voiture de 2035 n’aurait pas de volant, de pédales, ni même de klaxon ou de rétroviseurs.

L’IEEE considère que la responsabilité juridique, les décideurs politiques et l'acceptation des consommateurs constituent les plus grands obstacles à l'adoption généralisée des voitures automatisées, tandis que les infrastructures et la technologie sont considérés comme de petits obstacles. L’association estime pat ailleurs que les capteurs, les logiciels et le GPS sont les technologies qui rendront possible l'avenir de la voiture autonome. (AUTOPLUS.FR 23/7/14)

Alexandra Frutos