La ville de Shenzhen met en place des quotas d'immatriculation

La ville de Shenzhen met en place des quotas d’immatriculation. Afin de limiter la pollution atmosphérique et les embouteillages, seules 100 000 nouvelles plaques d’immatriculation seront disponibles chaque année.Le quota inclut notamment 20 000 plaques réservées à des véhicules électriques et pourra être modifié au vu de l'évolution des niveaux de pollution et d'embouteillages. La moitié des plaques disponibles seront attribuées par tirage au sort et l'autre moitié dans le cadre d'enchères. Les plaques pour les véhicules électriques ne seront disponibles que via le tirage au sort.Shenzhen - qui compte 11 millions d'habitants - affiche un parc d'au moins 3 millions de véhicules. D'autres villes chinoises, telles que Pékin, Canton, Guiyang, Hangzhou, Shanghai et Tianjin, ont elles aussi mis en place des quotas d'immatriculation. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 29/12/14)

Cindy Lavrut