La réforme territoriale change la donne pour les pôles de compétitivité

La réforme territoriale, qui redessine l’Hexagone en treize grandes régions et renforce leurs pouvoirs économiques, risque de facto de modifier le financement et la gestion des pôles de compétitivité, voire même de remettre en question leur existence. « Il y aura un impact mais, pour l’instant, on est dans le brouillard et on ne sait pas ce qu’il va advenir au bout de dix ans », indique Marc Charlet, directeur général de Mov?eo, pôle à vocation mondiale axé sur la recherche et le développement automobile et la mobilité. (Echos)

Alexandra Frutos