La production en Afrique du Sud devrait reprendre un rythme normal vendredi ou lundi

La production en Afrique du Sud devrait reprendre un rythme normal vendredi ou lundi. L’activité des constructeurs implantés dans le pays avait été perturbée par deux grèves consécutives (dans le secteur de la fabrication puis dans le secteur des composants), qui ont duré six à sept semaines.

Ces grèves auraient entraîné un manque à gagner d’environ 3 000 unités par jour, soit 600 millions de rands (43 millions d’euros), selon les estimations de Nico Vermeulen, directeur de l'Association nationale des constructeurs automobiles d'Afrique du Sud (Naamsa).

Le patronat du secteur automobile a proposé une hausse des salaires de 10 % en 2013, puis de 8 % en 2014 et 2015, sous réserve d'une clause de paix empêchant aux salariés de faire grève sur cette période de trois ans. Le syndicat des métallurgistes espère persuader ses membres d'accepter cette offre, afin de mettre un terme à la grève. (AFP 2/10/13)

Cindy Lavrut