La production de la Mercedes Classe E va être ralentie

Les salariés de l’usine de moteurs de Mercedes à Untertürkheim ont annoncé qu’ils allaient cesser de réaliser des heures supplémentaires à compter du 1er juillet. Cela va impacter la production de la Mercedes Classe E. Le salariés d'Untertürkheim ont décidé de ne plus faire d'heures supplémentaires, afin d'obtenir des garanties pour leur avenir (cf. analyse de presse du 23/6/17). En effet, l'usine d'Untertürkheim produit des moteurs et composants pour voitures à moteur à combustion. Ces moteurs sont plus complexes que les motorisations électriques et nécessitent un plus grand nombre de composants. Or, Daimler a indiqué qu'il allait mettre de plus en plus l'accent sur les modèles électriques, ce qui met en danger l'activité de l'usine d'Untertürkheim. Pour garantir leur activité, le salariés d'Untertürkheim veulent notamment obtenir la production d'une nouvelle motorisation électrique. Des négociations sont en cours depuis mai.Etant donné que l'usine d'Untertürkheim fournit les moteurs pour la Classe E, la production de ce modèle devra être ralentie. Mercedes a donc indiqué qu'une équipe allait être supprimée. (BLOOMBERG, AUTOMOBILWOCHE 29/6/17)Par ailleurs, le journal allemand AUTOMOBILWOCHE (28/6/17) signale que la variante cabriolet de la Classe E sera lancée en concessions en septembre. Elle sera disponible à un prix de base de 54 228 euros. La capote pourra s'ouvrir en 20 secondes. En option, le modèle sera disponible en version à quatre roues motrices.

Cindy Lavrut