La production de Renault-Tanger devrait progresser d'environ 50 % en 2015

Dans un entretien accordé à L’USINENOUVELLE.COM (22/4/15), le directeur de Renault Maroc Jacques Prost indique que la production du site de Tanger devrait progresser d'environ 50 % cette année, à 250 000 véhicules [contre 172 000 en 2014]. Il confirme également la candidature de l’usine pour le futur véhicule « low-cost » de Renault, dont la production doit débuter bientôt en Inde, soulignant que cela pourrait se faire sans ajouter de ligne supplémentaire aux deux existantes à Tanger-Melloussa, étant donné que la capacité du site est de 340 000 unités par an. Une des priorités de Renault au Maroc reste de faire progresser le taux d'intégration local.

« Renault dispose au Maroc de 29 fournisseurs de rang 1 et 30 de rang 2. Ce n’est pas le tout qu'ils soient là. Encore faut-il qu’ils soient performants et cette compétitivité va venir de ce tissu de sous-traitance, aux niveaux 3 ou 4 y compris les services comme la maintenance ou la logistique », souligne le dirigeant. « Il faudra parvenir à 60 % de valeur locale pour l’usine de Tanger, contre un peu plus de 40 % aujourd’hui. C’est notre but », ajoute-t-il.

« La chance du Maroc, c’est que le ministre de l’Industrie a compris qu’il fallait être dans l'action. Il a poussé à ce que la fédération de l’industrie automobile, l’Amica, soit une structure opérationnelle. Ce qui n’était pas le cas quand je suis arrivé au Maroc il y deux ans. Notre partenaire numéro un, c’est l’Amica, qui est là pour nous aider à structurer et déployer tout cette plateforme automobile à Tanger. C’est un point très positif », indique par ailleurs M. Prost. (USINENOUVELLE.COM 22/4/15)

Alexandra Frutos