La production automobile française a été tirée par Renault au premier semestre

Sur les six premiers mois de 2015, Renault a fabriqué 349 463 véhicules dans l’Hexagone, en hausse de 26,6 %, ce qui représente une augmentation de 73 388 véhicules. Cette progression a été portée notamment par la nouvelle gamme d’utilitaires fabriquée à Sandouville (Renault Trafic et Opel Vivaro) et par le lancement de l’Espace dans l’usine de Douai, qui fabrique également le Scénic et qui débute ce semestre la production de la Talisman, remplaçante de la Laguna. Le groupe Renault a également bénéficié de l’accélération des ventes de la Zoé, fabriquée à Flins, qui ont plus de doublé au premier semestre.

Si la tendance se poursuit au second semestre, la production française de Renault pourrait dépasser 670 000 voitures cette année (soit presque 140 000 de plus qu’en 2014. Renault ne serait alors pas loin de l’engagement des 710 000 voitures fabriqués en France pris pour 2016. La part des usines françaises dans la production de Renault, qui avait atteint un point bas à 18 % en 2013, poursuit sa remontée pour se situer à presque 23 % au premier semestre. Cependant, ce niveau reste bas en comparaison de PSA Peugeot Citroën, dont les sites français représentent plus de 34 % de la production.

Compte tenu des contraintes de compétitivité qui pèsent sur les constructeurs, le groupe PSA a engagé un mouvement de réduction de la production en France avec la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois. Sa production hexagonale reste néanmoins élevée et elle a bénéficié au premier semestre du succès de plusieurs modèles de la gamme Peugeot, notamment le 2008 (fabriqué à Mulhouse) et la 308 (fabriquée à Sochaux). Les sites français de PSA ont produit 547 227 véhicules sur six mois, en baisse de 1,7 %, soit un recul d’un peu moins de 10 000 unités.

Les deux groupes ont ainsi fabriqué en France 892 690 véhicules au premier semestre, en hausse de 7,7 %. A cela s'ajoutent les volumes de Toyota et Smart, qui ne sont pas intégrés dans les données du CCFA et qui représentent environ 150 000 voitures sur six mois. La production totale de PSA a été de 1,58 million de véhicules sur la première moitié de l'année (+ 2 %) et celle du groupe Renault a atteint 1,53 million d’unités (+ 9,1 %). L’écart entre les deux constructeurs s’est réduit, avec une différence de seulement 50 000 voitures de plus pour PSA. (AUTOACTU.COM 7/9/15)

Alexandra Frutos