La présidente de Ford au Canada critique l'accord transpacifique

La patronne de Ford au Canada Dianne Craig considère que l'accord transpacifique, l'accord de libre-échange conclu récemment entre les Etats-Unis, le Japon et dix autres pays, n'est pas bon pour le secteur automobile canadien.Mme Craig est la seule dirigeante d'un constructeur implanté au Canada à se prononcer contre l'accord transpacifique. Les deuxième et troisième équipementiers du pays, Linamar et Martinrea, se sont pour leur part exprimés publiquement en faveur de l'accord. (GLOBE AND MAIL 25/10/15)

Frédérique Payneau