La première Nissan électrique, la Tama, fête ses 70 ans

A l'occasion de la sortie de la nouvelle Leaf, Nissan revient dans le passé et présente la Tama, sa première voiture électrique qui fête cette année ses 70 ans. Lancée en 1947, elle fut la première voiture de la marque à proposer une version thermique et une version fonctionnant uniquement à l'électricité.

Cette petite camionnette fut créée par Tachikawa Aircraft, qui devint par la suite Tama Cars Co, puis Prince Motors Co, avant de fusionner avec Nissan en 1966. Une longue histoire qui permet donc logiquement à la marque japonaise de revendiquer la paternité de la Tama.

Le premier prototype, qui tirait son nom du lieu où il fut fabriqué, était une petite fourgonnette à deux places pouvant atteindre les 34 km/h en vitesse de pointe. Une seconde déclinaison accueillant jusqu'à quatre personnes fut par la suite développée, avec une vitesse maximale atteignant désormais 35 km/h pour une autonomie de 65 km.

Comme sur l'actuelle Leaf, les batteries de la Nissan Tama étaient elles aussi situées sous le plancher, mais cette fois dans deux compartiments installés de chaque côté de la voiture. Ces deux espaces étaient équipés d'un système permettant de sortir facilement les batteries vides afin de les remplacer par de nouvelles entièrement chargées et prêtes à l'emploi.

C'est notamment grâce à ce système ingénieux qu'elle remporta en 1948 les honneurs du Ministère du Commerce et de l'Industrie au Japon et qu'elle fut vendue à quelque 10 000 exemplaires jusqu'en 1950. (AUTO PLUS 26/6/17)

Juliette Rodrigues