La pollution de l’air à Paris a diminué grâce au renouvellement du parc automobile

Airparif a publié le 29 juin les chiffres relatifs à la pollution en Ile-de-France pour l’année 2016. La pollution quotidienne chronique (pollution aux particules fines et au dioxyde d'azote) a légèrement baissé, grâce au renouvellement du parc automobile. Une voiture diesel aujourd'hui pollue vingt fois moins qu'il y a quinze ans. Les restrictions de trafic commenceraient par ailleurs à faire effet. Paris a interdit en semaine, la journée depuis juillet 2016, la circulation des vieux véhicules diesel d'avant 1997.

Samedi 1er juillet, une nouvelle étape sera franchie à Paris. Les vignettes antipollution Crit'air numéro 5 (concernant toutes les voitures diesel immatriculées avant 2001) ne pourront plus rouler en semaine. Elles représentent 3 % du parc automobile. Mais comme ce sont les plus polluantes, si l'interdiction est bien appliquée, on devrait commencer à vraiment sentir l'impact avec une baisse attendue de 15 % des émissions d'oxydes d'azote et de 8 % de particules fines. (RTL 30/6/17)

Alexandra Frutos