La police norvégienne a ouvert une enquête dans l'affaire Volkswagen

La police norvégienne a annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer si Volkswagen a vendu en Norvège des véhicules dotés d’un moteur diesel truqué. « [...] la section financière de la police enquêtera pour savoir si un délit a été commis en Norvège et si la fraude a eu une quelconque incidence sur les modèles concernés qui ont été importés dans notre pays », indique un communiqué. La police norvégienne a précisé qu'elle collaborerait pour cette enquête avec les services des douanes et la direction de l'automobile au ministère des Transports. Elle n'a pas précisé quelles sanctions risquait le constructeur.Le gazole est un carburant peu populaire en Norvège. Selon les médias norvégiens, le groupe Volkswagen a vendu moins de 20 000 véhicules diesel par an en moyenne ces cinq dernières années. (AFP 25/9/15)

Frédérique Payneau