La police allemande a mené des perquisitions au siège de VW

La police allemande a mené des perquisitions au siège de Volkswagen à Wolfsburg, pour tenter d'identifier les responsables des manipulations des tests antipollution. Par ailleurs, Volkswagen a reconnu que le logiciel utilisé pour truquer les tests antipollution pouvait reconnaître aussi bien les tests américains que les tests européens. (Ensemble de la presse)

Cindy Lavrut