La patronne de General Motors aurait été au courant de certains problèmes touchant des véhicules du groupe

La nouvelle patronne de General Motors, Mary Barra, aurait été au courant de certains problèmes touchant des véhicules du groupe, qui font actuellement l’objet d’une large campagne de rappels.

En octobre 2011, alors qu’elle était vice-présidente en charge du développement des produits, un courriel l’aurait informée d’un problème de direction assistée sur un modèle, la Saturn Ion. Or, ce véhicule a fait l'objet d'un rappel, annoncé fin mars 2014, du fait de ce défaut sur la direction assistée.

Toutefois, le courriel adressé à Mme Barra en 2011 concerne un problème de direction assistée et non de contacteurs d'allumage (qui peuvent empêcher le déploiement des coussins gonflables). Il ne contredit donc pas les déclarations précédentes de la présidente, ni son témoignage au Congrès.

Par ailleurs, cinq Sénateurs américains ont appelé le Ministère de la Justice à intervenir dans les procès contre General Motors. Ils souhaitent que le constructeur soit contraint de créer un fonds visant à dédommager les victimes.

Enfin, les premiers contacteurs d'allumage qui remplaceront les pièces défectueuses sont arrivés dans les garages et concessions General Motors vendredi dernier. Le constructeur pourra donc commencer à réparer les modèles concernés par le rappel. (AFP 12/4/14, DETROIT NEWS 11 et 14/4/14, AUTOMOTIVE NEWS 14/4/14)

Cindy Lavrut