La part du diesel dans les immatriculations a poursuivi son recul en janvier

Le mois de janvier 2014 confirme le mouvement de recul du diesel sur le marché français enregistré en 2013. L’an dernier, la part des véhicules diesel est descendue à 67 %, revenant à son niveau de 2002. En janvier, les véhicules diesel ne représentaient plus que 64 % (- 5 points) des immatriculations, à 80 327 unités.

A l’inverse, la part des véhicules à essence dans les immatriculations a progressé de 5 points en janvier, à 32,5 % (40 795 unités).

La part des véhicules hybrides est quant à elle restée stable à 3 % (3 788 unités).

Enfin, les immatriculations de véhicules électriques ont enregistré une légère progression le mois dernier, pour représenter 0,3 % du marché des voitures particulières (408 unités).

Les autres motorisations sont restées confidentielles avec en tête les véhicules roulant aux GPL, qui ont atteint 0,1 % du marché (135 unités). (AUTOACTU.COM 10/2/14)

Alexandra Frutos