La part des véhicules diesel est descendue à 68,5 % en mai

Au mois de mai, la part des véhicules diesel dans les immatriculations est passée nettement sous le seuil des 70 %, à 68,5%, tandis que la part des motorisations à essence a fortement progressé, à 28,6 %. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos