La part des motorisations diesel recule dans les citadines

La part des motorisations diesel recule dans les citadines. A titre d’exemple, 51 % des ventes de modèles du segment B tels que les Renault Clio IV et Peugeot 208 se sont faites en motorisation diesel depuis le début de 2013, contre 58 % pour l’ensemble de 2012. Dans les petites citadines, certains modèles ne sont même plus proposés qu’en version à essence, à l’instar des Peugeot 107, Citroën C1, Toyota Aygo et Opel Adam. Et le mouvement s’accélère : la Ford Ka met fin au diesel et la future Renault Twingo, qui sortira en 2014, pourrait ne proposer que des motorisations à essence.

Toutes catégories confondues, les modèles diesel ont représenté 68 % des ventes en France sur les neuf premiers mois de 2013, contre 72,9 % sur l’ensemble de 2012 et 77,3 % à l’apogée de cette motorisation en 2008. (ECHOS, FIGARO 10/10/13)

Alexandra Frutos