La mortalité routière n’a cessé de baisser dans l’UE depuis 2001

L'ETSC (Conseil Européen de la Sécurité des Transports) vient de publier les résultats de son étude sur l’évolution de la mortalité routière entre 2001 et 2012 basée notamment sur les statistiques fournies par les institutions nationales dédiées à la sécurité routière dans l’Union Européenne mais également en Suisse, Israël, Serbie et Norvège. L’étude met en évidence que, si 12 345 automobilistes ont trouvé la mort en 2012 dans l'ensemble de ces pays (conducteurs et passagers confondus), le nombre d’occupants de voitures tués depuis 2001 ne cesse de diminuer. En 2001, c’est près de 28 000 personnes qui avaient trouvé la mort en voiture sur les routes d’Europe. Cette baisse de 55 % est supérieure à celle de 49 % qui concerne les accidents de la route tous véhicules confondus (41 % pour les véhicules hors voitures). La part des automobilistes parmi les victimes d’accidents mortels est ainsi passée de 55 % à 48 %. (Autoplus.fr)

Alexandra Frutos