La mortalité routière a augmenté de 9,5 % en août

Après les mauvais chiffres annoncés en juillet 2015 (+ 19,2 %), la mortalité routière a de nouveau augmenté en France au mois d’août (+ 9,5 %), a annoncé l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Au total, 335 personnes ont trouvé la mort le mois dernier, soit 29 de plus qu’à la même période de 2014. Les conducteurs de deux-roues ont été particulièrement concernés ; ils ont représenté environ les deux-tiers de la hausse des accidents.

Les autres indicateurs de l’accidentalité ont également augmenté, mais de façon plus contenue. Le nombre d’accidents corporels a ainsi progressé de 3,4 % (4 240, contre 4 100 en août 2014), celui de personnes blessées sur les routes de 1,8 % et celui de personnes hospitalisées de 3,3 %.

Ces mauvais chiffres de la Sécurité routière au mois d'août 2015 sont d'abord imputables à la météo très clémente. En 2014, le mois d'août avait été particulièrement mauvais dans certaines régions, n'incitant pas les automobilistes à prendre leur véhicule. Le prix du gazole n'a par ailleurs pas été aussi bas depuis cinq ans, ce qui a incité les automobilistes à davantage prendre le volant.

Sur les huit premiers mois de 2015, la hausse de la mortalité routière s’est établie à 4,6 %. L’objectif du gouvernement de passer sous la barre des 2 000 morts à l’horizon 2020 paraît de plus en plus utopique. Le gouvernement réunira un conseil interministériel de la Sécurité routière le 2 octobre. (AUTOPLUS.FR 9/9/15)

Alexandra Frutos