La marque Lancia est-elle condamnée ?

Lors de la dernière conférence sur sa stratégie, début mai, le groupe Fiat Chrysler a présenté le futur plan produits de toutes ses marques, mais aucun volet n’était consacré à Lancia, qui a vendu à peine 75 000 voitures l’an dernier.

Après l’échec de la dernière compacte Delta III, Lancia vend surtout aujourd’hui les petites Ypsilon, fabriquées en Pologne. Ces petits modèles d’entrée de gamme devraient être désormais commercialisés en Italie uniquement, prélude à une possible disparition pure et simple de la marque Lancia.

En vingt ans, des labels aussi célèbres à leur époque que Rover, Triumph, Morris (au Royaume-Uni), Talbolt (en France), Plymouth, Oldsmobile et Mercury (aux Etats-Unis) ont périclité. Lancia viendra vraisemblablement s'ajouter à cette liste dans un avenir peu lointain. (TRIBUNE 2/6/14)

Juliette Rodrigues