La libéralisation du marché de la pièce de carrosserie, un danger pour le développement de la pièce de réemploi

La filière des pièces de carrosserie de réemploi, issues des démolisseurs, ne sera pas viable si le marché de la pièce de carrosserie neuve est libéralisée, a expliqué Patrick Blain, président du CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles), lors du symposium après-vente organisé le 4 juillet par Autoactu.com. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos