La justice suédoise enquête sur d'éventuels délits d'initiés liés à l'offre de rachat de Scania par Volkswagen

La justice suédoise enquête sur d’éventuels délits d’initiés liés à l’offre de rachat de Scania par Volkswagen ; 8 personnes sont concernées par cette enquête.

En effet, le cours de l'action Scania avait fortement progressé en début d'année, avant même que l'offre de Volkswagen (6,7 milliards d'euros pour acquérir les 37,2 % de Scania qu'il ne possède pas encore) ne soit annoncée, ce qui avait éveillé les soupçons.

Le procureur en charge de la délinquance financière Arne Fors a précisé que le directeur de Scania, Martin Lundstedts, et le directeur financier, Jan Ytterberg, n'étaient pas mis en cause. (AFP 6/3/14)

Cindy Lavrut