La justice gèle la cession des actifs de Mia Electric

Le Tribunal de Commerce de Niort, saisi par le Parquet, a gelé la vente des actifs cédés aux enchères le 25 septembre du constructeur de véhicules électriques Mia Electric, liquidé en mars dernier. Le Parquet avait introduit le 11 octobre un référé devant le tribunal afin de faire annuler les effets de cette adjudication. Il s'interrogeait sur la société civile immobilière (SCI) « Les Roseaux », qui s'était portée acquéreur du lot principal de cette vente aux enchères, comprenant les brevets, la marque et la ligne de production de Mia Electric pour un montant de 1,3 million d'euros. (AFP)

Alexandra Frutos