La justice belge a ouvert une enquête contre Volkswagen

La justice belge a ouvert une enquête pour « faux en écriture » à l’encontre de Volkswagen, dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués.

« Suite à la révélation du fait qu'un logiciel frauduleux équipe des véhicules du constructeur Volkswagen », le cabinet de la Ministre de l'Environnement de la région flamande, Joke Schauvliege, « s'est déclaré personne lésée » auprès du procureur de Bruxelles, a précisé le parquet bruxellois dans un communiqué.

La Flandre se joint ainsi à une plainte déjà déposée par un particulier auprès du parquet de Bruxelles. (AFP 10/11/15)

Cindy Lavrut