La fusion de Fiat et Chrysler donne naissance à "Fiat Chrysler Automobiles"

Quelques semaines après avoir pris le contrôle total du capital de Chrysler, Fiat a annoncé que le groupe allait se rebaptiser? "Fiat Chrysler Automobiles". Comme attendu, le nouveau groupe aura son siège fiscal en Grande Bretagne et son siège légal aux Pays-Bas. Le groupe "?Fiat Chrysler Automobiles" sera coté à la fois à la Bourse de New York, qui va devenir son marché primaire, et à celle de Milan, qui devient son marché secondaire.

"Aujourd’hui est l’un des jours les plus importants de ma carrière chez Fiat et Chrysler?», s’est félicité Sergio Marchionne, ?administrateur délégué de Fiat et directeur général de Chrysler. "Nous pouvons dire que nous avons réussi à créer des bases solides pour un constructeur mondial (...) au niveau des meilleurs de nos concurrents’", a-t-il ajouté.

"Un nouveau chapitre de notre histoire commence", a pour sa part déclaré le président de Fiat, John Elkann. La fusion de Fiat et Chrysler rassemble "deux organisations qui ont chacune une grande histoire dans l'industrie de l'automobile, et des atouts géographiques différents mais complémentaires", souligne-t-il.

La réorganisation en "constructeur automobile mondial entièrement intégré" restera sans impact sur les usines et les effectifs, notamment en Italie, a promis le groupe, qui devrait se classer au septième rang mondial. Un nouveau logo a également été dévoilé, FCA (Fiat Chrysler Automobiles) écrit en lettres bleues, un choix destiné à refléter "l'ampleur mondiale du groupe, sans couper ses racines", explique Fiat. (ECHOS, REPUBBLICA, AFP 29/1/14)

Juliette Rodrigues