La filière hydrogène veut déployer 100 stations en France d’ici à 2018

Bercy doit remettre à la fin du mois aux ministres de l’Economie Emmanuel Macron et de l’Energie Ségolène Royal un rapport consacré à la filière hydrogène française. La commercialisation à grande échelle de voitures à hydrogène se heurtera longtemps à différents obstacles, qu’il s’agisse du coût des infrastructures (1 million d’euro par station), du transport et stockage de l’énergie, ou encore de la baisse actuelle des prix des carburants traditionnels, qui affaiblit son intérêt. Dans le cadre du projet de Nouvelle France industrielle, un groupe sur l’hydrogène a été mis en place, piloté par Florence Lambert, du CEA (Commissariat à l’énergie atomique). Son objectif est de « parvenir à déployer 100 stations de recharge sur le territoire français à l’horizon 2018 ». (Echos)

Alexandra Frutos