La filière automobile française s'engage pour les droits et contre la corruption

Les représentants de la filière automobile française ont adhéré le 15 décembre au « pacte mondial des Nations unies » visant à promouvoir le respect des droits de l'Homme et de l'environnement, ainsi qu'à lutter contre la corruption. Les présidents des neuf principales organisations professionnelles de la filière, parmi lesquels le CCFA et le CNPA, ont signé ce pacte lors d'une cérémonie organisée à Paris, indique un communiqué. De même source, « cette signature confirme l'engagement de toute une filière à respecter et diffuser les bonnes pratiques de la responsabilité sociale et environnementale, en lien avec les 10 principes du pacte mondial des Nations unies ». (AFP)

Alexandra Frutos