La filiale française de Volkswagen a menti sur ses livraisons

La filiale française de Volkswagen a menti pendant des années à sa maison mère sur ses chiffres de livraisons, une découverte à l'origine du départ de son patron Jacques Rivoal, a révélé le 30 juin le magazine allemand Spiegel. Volkswagen France a transmis à partir de 2010 des chiffres de livraisons inexacts, écrit l'hebdomadaire, en citant un rapport interne du groupe allemand, numéro un mondial du secteur. « Il s'agissait visiblement d'embellir les statistiques annuelles », écrit le Spiegel. (AFP)

Alexandra Frutos