La filiale britannique du groupe Volkswagen a annoncé...

La filiale britannique du groupe Volkswagen a annoncé que près de 1,2 million de véhicules étaient concernés au Royaume-Uni par le scandale des moteurs diesel truqués. (AFP)

Frédérique Payneau