La direction de Smart-Hambach envisage des avenants individuels pour le retour aux 39 heures

Depuis plusieurs mois, la direction de l’usine Smart d’Hambach essaie de faire passer un accord, le « Pacte 2020 », qui prévoit notamment un retour aux 39 heures travaillées payées 37 et une diminution du nombre de jours de RTT pour les cadres. En échange, elle s'était engagée à ne procéder à aucun licenciement économique d'ici à 2020. Deux syndicats sur quatre, la CGT et la CFDT, représentant 53 % des salariés, ont fait valoir leur droit d'opposition le 30 novembre, rendant le pacte caduc. Quarante-huit heures plus tard, la direction a réagi en informant les salariés réunis qu'elle envisageait « de soumettre à chaque salarié de l'entreprise la signature d'un avenant individuel à son contrat de travail matérialisant son adhésion au Pacte 2020 et à ses mesures ». « La direction affirme que l'objectif du Pacte 2020 demeure l'amélioration de la compétitivité du site de production de l'usine de Hambach », souligne le texte. (AFP 3/12/15)

Alexandra Frutos