La collecte de données et l’adoption du véhicule électrique, deux grandes tendances de l’industrie automobile en 2017 (2/2)

La Formule 1 est un formidable terrain d'expérimentation pour le développement de technologies et matériaux adaptés aux très grandes vitesses, ultralégers, robustes et résistants aux chocs. En 2017, ces innovations développées pour la Formule 1 vont continuer d'être transposées dans la production en série. Mais le coût restera un obstacle. Celui-ci n'est pas une priorité pour les ingénieurs de Formule 1, mais en est une pour les constructeurs d’automobiles. Beaucoup d'entre eux sont en train d'améliorer leur qualité et de réduire leur coût. 2016 a vu d'excellents progrès dans la production de véhicules en série plus sûrs, plus légers et plus puissants. En 2017, cela ira encore plus loin. Les constructeurs gagneront des avantages compétitifs s'ils s'inspirent de la production à petite échelle haut de gamme et innovante.

Au-delà des matériaux, qui dit nouveau véhicule dit également nouveaux procédés de production. La croissance des véhicules électriques et hybrides signifie que les modèles de production traditionnels, hérités du Fordisme, doivent, eux aussi, évoluer. Pour ces deux types de véhicules, la batterie est l'une des dernières pièces à être montée, à l'arrière, ce qui renverse totalement les schémas classiques de production.

Le cycle de vie des véhicules se réduit d'année en année avec la mise sur le marché toujours plus fréquente de nouveaux modèles. En 2017, la ligne de production - la colonne vertébrale de la construction automobile - se rationalisera, s'automatisera et se diversifiera à une vitesse encore plus accrue afin que les constructeurs et équipementiers puissent produire plus rapidement des véhicules plus légers et plus puissants. Les effets se répercuteront sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement. Les fournisseurs devront donc eux aussi être plus innovants, rapides et agiles en transformant leur processus de production et d’approvisionnement - notamment avec la pression des petits fournisseurs plus avancés technologiquement que les fournisseurs traditionnels.

De nombreuses options IT deviendront par ailleurs obligatoires à partir de 2018. Aux Etats-Unis par exmeple, l'administration nationale des autoroutes et de la sécurité routière a fait voter une loi pour rendre obligatoires les caméras de recul sur les véhicules. Chaque année, près de 200 personnes sont tuées sur les routes américaines et plus de 14 000 personnes sont renversées parce que les conducteurs ne les avaient pas vues en reculant. Pour la plupart des constructeurs, les caméras de recul sont déjà une priorité. En 2017, 80 % des nouveaux véhicules en seront équipés. Aujourd'hui, ce taux est de 50 % aux Etats-Unis. Les hot-spots Wi-Fi embarqués dans les véhicules deviendront également une norme. En 2017, 20 % des constructeurs équiperont leurs véhicules avec un hot-spot WLAN. En Europe, Audi et BMW sont des précurseurs en la matière. Aux Etats-Unis, ce sont Chrysler, Ford et GM.

Plus légers, plus rapides, plus puissants et plus sûrs : à de nombreux égards, la nouvelle génération de véhicules est déjà parmi nous. La voiture évolue avec les nouveaux besoins et usages du grand public et des professionnels. Pour les équipementiers et les constructeurs, cela signifie toujours plus de nouvelles approches de conception, plus de nouveaux processus de production, plus de nouvelles capacités et plus de nouvelles stratégies. Et plus tôt sera le mieux sur un marché qui évolue toujours plus vite, conclut M. Bekrar.

Alexandra Frutos