La chimie française relève sa prévision de croissance grâce au rebond de l’industrie automobile européenne

Le 27 novembre, la chimie française a relevé à 1,9 % sa prévision de croissance pour 2014, soit 0,6 point de plus que prévu en début d'année, grâce au rebond de l'industrie automobile européenne et malgré un ralentissement de l'activité perçu depuis l'été. « L'industrie chimique en France continue à faire preuve de dynamisme et de réactivité dans un contexte national et européen qui reste difficile », a déclaré le président de l'Union des industries chimiques (UIC) Philippe Goebel dans un communiqué. Pour l'année prochaine, la chimie française prévoit une croissance similaire de 1,9 %. (AFP)

Alexandra Frutos