La capitalisation boursière des filiales de Hyundai Motor Group a fondu depuis l'annonce du rachat du terrain de KEPCO à Gangnam

La capitalisation boursière de Hyundai, Hyundai Mobis et Kia a diminué de 20 % environ depuis l’annonce du rachat par les trois filiales de Hyundai Motor Group d’un terrain dans le sud de Séoul pour 10 500 milliards de wons (7,8 milliards d’euros ; cf. revue de presse du 19/9/14).Selon la Bourse coréenne et FN Guide, la capitalisation des trois filiales s'établissait le 17 octobre à 80 160 milliards de wons (59,22 milliards d'euros), alors qu'elle atteignait 99 090 milliards (73,22 milliards d'euros) le 17 septembre. (KOREA HERALD 19/10/14)

Frédérique Payneau