La baisse du marché chinois observée en juin serait un phénomène ponctuel

Selon IHS Automotive, la baisse du marché chinois observée en juin (- 2,3 % pour le marché tous véhicules et - 3,4 % pour les voitures particulières) ne serait qu’un phénomène ponctuel et il n’y aura pas de retournement du marché. IHS Automotive table même sur une hausse des ventes de véhicules en Chine de 4,4 % sur l’ensemble de 2015, alors que la CAAM (association des constructeurs d'automobiles en Chine) vise quand à elle une croissance de 3 %. En effet, IHS Automotive explique que le mois de juin a souffert d'un effet de comparaison défavorable. En juin dernier, de nombreux Chinois avaient acheté des voitures « en urgence », afin d'anticiper des mesures de restriction des immatriculations. De plus, le faible taux de motorisation des ménages chinois (moins de 100 véhicules pour 1 000 habitants) laisse attendre une croissance continue des ventes d'automobiles. (AUTOACTU.COM 21/7/15)De même, l'expert automobile allemand Ferdinand Dudenhöffer, de l'institut de recherche automobile CAR, a réaffirmé que la Chine était un moteur de l'industrie automobile (notamment allemande). Il estime qu'au cours des 15 prochaines années, le marché chinois augmentera plus vite que le marché automobile mondial. (AUTOMOBILWOCHE 20/7/15)

Cindy Lavrut